• Accueil, Les Plaintes

    Accueil

     

    Bienvenue dans cet endroit.

    Voilà un site pas comme les autres. Ce site, c'est une sorte "d'association", un mouvement de personnes qui, comme moi, comme nous, subissent des violences scolaires. Un mouvement contres ces violences et ces injustices.

    Chaque personne venant sur ce blog à une permission 3.
    Vous pouvez écrire des articles comme bon vous semble, que ce soit à propos des critiques/insultes envoyées par les camardes, lles mises à l’écart, les injustices (par des professeurs), mauvaises notes injustement misent, harcèlement (moral ou physique) des profs ou des élèves, attouchements (élèves ou profs)...etc, bref vraiment TOUT...

    Et ce que ces événements impliquent:
    Les chose que les personnes concernées s'imposent ou se font, comment ils le ressente, que faire dans ces cas là...ect.

    Ce site est pour aider TOUTES les personnes en ayant besoin. Et celles qui n'en ont pas besoin seront mises au courant de bien des choses, pas toujours faciles à avaler.

    Sachez que sur ce site règne la vérité, l'entraide, la solidarité et la confiance. On peut tout se dire ici. On peut insulter, hurler, critiquer, complimenter, rigoler, pleurer, confier, se lâcher tout simplement !!

    Plus il y aura de personne adhérentes, plus ce site et ce mouvement de résistantes/résistants que nous formons deviendra soudé et fort, et pourra ainsi aider plus de personnes dans nos cas ! (Et sensibilisé les gens extérieurs à cela)

    Merci à tous et courage ! ;)

     PS: TOUT LE MONDE PEUT ECRIRE, QU'IL SOIT CONCERNE DIRECTEMENT OU NON.

    Lycoris, La fondatrice

  • >Voir la vidéo<

    J'ai fait un petit article dans mon blog à partir de cette vidéo qui m'a particulièrement touchée. Je voulais vous la faire partager :]


    votre commentaire
  • Bonjour,

    J'ai la perm depuis bien longtemps et je dois dire qu'il s'est passé bien des choses dans ma vie. Le truc, c'est que je ne voulais ni ne pouvais en parler. Aucune de mes amies n'était au courant de ce qui m'arrivait, je ne voulais pas en parler pour la simple et bonne raison qu'avec mes amies, je pouvais oublier mes problèmes, alors ça me suffisait. Sur eklablog, c'est exactement la même chose : je vais sur l'ordinateur pour me DETENDRE et oublier un peu ce qui me fait faire des nuits blanches et qui me tracasse. Mais je sais aussi que parler peut soulager, faire un bien fou, et voilà pourquoi je soutiens à deux cents pour cent ce blog, qui a déjà pu aider des gens =)

    Ajourd'hui, ce n'est pas de moi que je veux parler mais d'une amie. Elle fait une dépression et je ne sais pas comment l'aider, j'aimerais avoir votre avis sur la question. Je sais que le thème du blog est le harcèlement scolaire et je risque de m'en éloigner un peu, alors si ça ne vous convient pas (je m'adresse aux modos du blog), je supprimmerai mon article sans discuter.

    Mon amie s'appelle C (Gardons un peu la confidentialité). Elle a changé d'école lorsqu'on était en 4e et depuis, on ne se voit que très rarement, mais on a gardé contact par SMS.

    Avant de changer d'école, elle avait déjà pas mal de problèmes, je dirais même que c'est une "fille à problèmes", qui se plaint toujours d'avoir le pire destin de la Terre, etc. Elle a une maladie musculaire qui l'empêche de faire des efforts prolongés, donc elle est dispensée de sport à vie, parfois aussi d'arts plastique et écrit ses devoirs avec un ordinateur. Elle a des parents divorcés et vit, je crois, en garde alternée. Chez son père, elle est fille unique alors que chez sa mère, elle a trois grandes demi-sœurs (qu'elle aime beaucoup, au passage). Le problème, chez sa mère, c'est son beau père, qu'elle ne SUPPORTE PAS. Je peux la comprendre vu que c'est aussi mon cas... T-T. De plus, elle ne mange pas beaucoup et elle est quasi anorexique. Je me souviens, quand on était ensemble à l'école, elle ne mangeait qu'une entrée et un dessert et jetait le plat. Parfois, son repas consistait en un yaout et un morceau de pain.

    A part ça, c'est une fille extrèmement gentille, sensible, toujours à l'écoute des autres. Si elle a changé d'école, c'est parce que le rythme ne lui convenait pas.

    Elle m'a raconté qu'il y a quelques temps, elle est sortie avec un mec qui s'appelait P. Elle l'aimait passionément jusqu'à ce qu'ils cassent, et ça l'a brisée. Quand je dis brisée, c'est qu'elle n'a plus goût à rien, sa chambre est sans dessus-dessous, elle ne dort pas, ne mange pas, et s'est déjà ouvert les veines deux fois. Elle ne supporte plus de rentrer chez sa mère, qui lui crie dessus et se fiche pas mal d'elle. Elle a pensé plusieurs fois à fuger mais ne l'a pas encore fait.

    Ses amis sont au courant pour sa dépression et lui ont conseillé de lui parler, mais d'après elle "ça fait trop mal". Elle se sent ridicule, elle a l'impression qu'elle est dans un couloir sans issue. A chaque fois que je lui conseille des choses "va au cinéma, dessine, appelle tes potes, parle à tes parents", elle trouve quelque chose pour me dire que non, c'est inutile. C'est assez insupportable à vivre en tant qu'amie, d'autant que j'ai été dans un état proche pendant ma sixième (cela était lié au harcèlement, d'ailleurs, j'en parlerai peut-être un jour), mais qu'aujourd'hui je me sens totalment désarmée face à elle. Je m'inquiète, parce qu'elle est en train de ruiner sa santé si elle ne finit pas par se suicider...

    Si vous avez des conseils à me proposer, dites-le moi, car je suis perdue ! arf

    Mais je sais que cet article ne concerne pas à proprement le harcèlement scolaire, donc prévenez-moi si ça pose problème, je le répète ! Je suis à 100% pour ce blog, car je pense que témoigner et conseiller peut vraiment aider une personne à s'en sortir :)


    7 commentaires
  • Ça doit bien faire cinq ou six mois que j'ai la permission... Et que je n'ai rien écrit. Je m'en excuse. Le harcèlement, c'est quelque chose que je connais bien. Bien que je n'en souffre pas quotidiennement et que ce soit quelque chose de grave, ça me tient a cœur de défendre ceux qui subissent ces horreurs tous les jours.

    En plus, je suis aussi marraine/collaboratrice d'un blog comme celui-ci, intitulé Des Paroles... Et des actes.

    Je m'excuse encore d'être restée tapie dans l'ombre... que faire pour me faire pardonner ? Un futur nouveau thème ?

    Je suis là aussi pour vous aider et j'essaierai de faire de mon mieux pour vous écrire. D'ailleurs, si vous voulez me faire part d'un événement pou de quelque chose en privé, MP-moi, je suis toute ouïe :)

    Je suis pas là pour parler de moi, je suis là pour parler de vous, avec vous.

    EDIT : Thème changé :) Excusez-moi si je ne suis pas la plus active, malheureusement j'ai beaucoup de blogs a gérer :)


    6 commentaires
  • (Bien entendu, les surveillants ne sont pas les seuls à faire ce qui va suivre)

    Nous parlons de la moquerie entre enfants, mais qu'en est-il des adultes, tels que les surveillants et les profs, dans les milieux scolaires ?

    Certes, je pourrai parler des parents mais ce sera peut-être pour une prochaine fois. Histoire vraie : dans un collège, en plein étude, un surveillant s'est ouvertement moqué d'une algérienne (pourtant gentille) ; ce même surveillant s'est moqué d'une polonaise. Cette dernière a pour nom Anna mais se dit Annïa. Tout cela c'est passé dans la même heure d'étude. Et en passant, lorsqu'il a voulu posé des questions, il a écorché le nom de famille d'une des deux filles (je ne sais plus laquelle), cette dernière ne s'étant pas reconnu tout de suite en disant "moi ?", le surveillent à dit "Oui, toi, mais quelle tête de con" (ou je ne sais quelle expression mais le mot "con" était bien là).

    Tout cela est assez fouillis, mais ce que je voudrais faire comprendre c'est qu'en plus des moqueries entre élèves, les adultes dans les établissements utilisent leur statut hiérarchique ainsi que la faiblesse des élèves pour se moquer d'eux et les humilier. Cela ne se passe pas dans un seul collège en France mais dans des milliers dans le monde !

    Donc, si un jour ça se passe dans votre classe, allez le dire ! Faut pas être un marshmallow, agissez ! Être raciste, ok, c'est tout, c'est comme ça. Le montrer ouvertement en se moquant... NON ! Désolé mais non.


    8 commentaires
  • Coucou tout le monde, un petit mot pour dire que j'ai changé le header du blog, il vous plait ? Bonne soirée ! ♠

    psycho-baka ♔

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique